Maladies nutritionnelles

0

Que sont les maladies nutritionnelles ?

Les maladies nutritionnelles sont celles qui sont relatives à l’alimentation et sont causées par une mauvaise alimentation ou l’adoption de mauvaises habitudes alimentaires. Une alimentation équilibrée permet de combler les besoins en énergie et permet d’apporter assez de nutriments indispensables au fonctionnement normal de l’organisme. Pour avoir une bonne santé il faut consommer des aliments énergétiques et équilibrés. Mais en cas de déséquilibre énergétique, des maladies graves peuvent apparaitre comme le diabète, le cholestérol, le diabète, le rachitisme, le scorbutla sédentarité pouvant entrainer l’augmentation de poids, l’apparition de maladies cardio-vasculaires. Celles-ci peuvent apparaitre en cas de déséquilibre alimentaire, mais également d’insuffisance alimentaire, d’erreurs alimentaires avec des conséquences qui peuvent affecter la santé de l’organisme. Il faut noter qu’une bonne hygiène alimentaire peut avoir un impact négatif mais également positif sur la santé. D’autre part, il existe plusieurs types de maladies nutritionnelles et celles-ci varient en fonction du l’environnement, de l’activité de l’individu.

Différentes maladies nutritionnelles

Il existe plusieurs maladies nutritionnelles, comme l’obésité, l’hypertension artérielle, les allergies aux aliments, l’intolérance au lactose, au gluten, le cancer, l’ostéoporose, l’hypertension, l’athérome et coronaropathies et autres… en consommant excessivement des lipides ou encore des lipides riches en acides gras saturés, peut entrainer des maladies cardiovasculaires et des accidents répétés relatifs à l’athérosclérose. Une consommation excessive d’aliments à base de glucides peut entrainer l’obésité à cause de présence de sucres dans les aliments, des risques de maladies dentaires, les carences en vitamine, l’existence de produits sucrés exagérés, supplantant d’autres aliments. La consommation exagérée de produits sucrés provoque une sécrétion d’insuline. Une consommation insuffisante de produits vitaminés (fer, protides, calcium peut entrainer des fatigues, des pertes d’appétit, des insomnies, une exposition aux infections. Une carence en vitamine peut provoquer des lésions oculaires (cécité), sécheresse de la peau, la perte de cheveux, la desquamation et une dose supérieure des vitamines peut entrainer des retards de croissance…

les causes des maladies nutritionnelles

On peut aussi dire que les maladies nutritionnelles sont causées par une consommation insuffisante, différente ou excessive de plusieurs aliments. Ce qu’on appelle également maladies par carence ou excès. Il existe plusieurs facteurs liés à une alimentation déséquilibrée comme l’hypertension pouvant provoquer la hausse du risque d’attaque, les facteurs dus aux hormones, l’absence d’activité physique, la prédisposition génétique, le diabète, le tabagisme, l’hyperlipidémie… par exemple, l’obésité est due au fait de manger constamment, de façon déséquilibrée, grignoter de façon répétitive dans une journée constituent des erreurs pouvant entrainer plusieurs maladies. Conséquence : l’organise stocke des graisses dans les tissus adipeux et le corps peut transformer des sucres stockés par l’organisme en graisses entrainant souvent l’obésité. Une personne qui adopte de mauvaises habitudes alimentaires peut être exposée au diabète à cause de la présence élevée de sucre dans l’organisme. Le rachitisme peut être provoqué par une insuffisance en vitamine D ou un manque de vitamine B dans l’alimentation de l’individu.

Traitements éventuels contre les maladies nutritionnelles

Plusieurs traitements sont proposés pour réduire ou éviter les risques liés aux maladies nutritionnelles comme la pratique d’une activité sportive. Certaines activités peuvent réduire l’apparition de maladies cardiovasculaires. Il est également conseiller d’adopter une alimentation équilibrée, respecter la prise de repas quotidiens (trois repas par jours), adopter une alimentation variée et équilibrée, manger moins salé et sucré, éviter de consommer exagérément des aliments de fast-food, des repas surgelés, consommer des fruits, des légumes, surveiller les graisses, le taux de sel, de sucre, supprimer les calories. D’autre part, il faut consommer des aliments à base de protéines maigres, sélectionner des grains entiers, ajouter des sources de graisses saines à l’alimentation, ajouter des compléments alimentaires, consommer plusieurs types de fruits et légumes, réduire la consommation de viande rouge, correctement mâcher les aliments, boire du thé, avantager des graisses saines.

A propos de l'auteur

Commentaires fermés